Programme

Et si cet hiver vous appreniez à vous soigner avec les plantes?​

Le prochain atelier arrive à grands pas! Venez découvrir comment vous soigner avec les plantes médicinales et vous débarrasser de tous les petits maux de l’hiver le plus naturellement possible.

En premier lieu, prenez soin de votre système immunitaire, c'est lui qui vous guérit.

Cela semble une évidence et pourtant,

le réflexe habituel quand on tombe malade

dans notre société, c’est de se jeter sur les médicaments pour faire du palliatif. Et maudite soit cette boîte de comprimés si je ne suis pas guéri en 5 minutes….

 

Alors je ne vous cache pas que ce n’est pas la meilleure des attitudes à avoir… D’abord on remet l’église au milieu du village, ce n’est pas le médicament qui vous guérit, mais bien votre propre système immunitaire, aidé par le médicament. On ne connait que trop bien les conséquences quotidiennes d’une personne immuno-déprimée (cas des personnes séropositives, cas des greffés…). Clairement, on ne peut pas vivre normalement sans système immunitaire. D’où la nécessité de reconsidérer votre vision de la maladie et du processus d’immunité de votre organisme.

 

Je vous rassure, je ne me lance pas dans une thèse universitaire sur le fonctionnement de l’immunité. Déjà, je n’en ai pas les compétences et encore moins la légitimité. Pourtant c’est un domaine absolument passionnant qui mériterait d’être nettement plus vulgarisé auprès des populations. Pour la faire très courte, sachez que votre système immunitaire est fait pour vous protéger des attaques extérieures. C’est un processus normal. Vouloir supprimer tous les potentiels pathogènes reviendrait à vouloir vivre dans une pièce stérile toute sa vie… Peu exaltant comme perspective… Du coup on fait avec, et on accepte l’idée que nous sommes entourés de vilains pathogènes plus ou moins agressifs et dangereux, et on adopte la meilleure stratégie : On prend soin de son immunité, et quand on tombe malade, on aide nos défenses avec des plantes quand il n’y a rien de grave, sinon on n’hésite pas à aller consulter un médecin.

Comment prendre soin de son système immunitaire ?

C’est assez abstrait au premier abord, mais croyez moi, c’est tout ce qu’il y a de plus naturel au final.

En gros, prenez soin de vous (houa le scoop… ;-)). Adoptez une alimentation saine et riche en vitamines, reposez vous, évitez les sources de stress, dépensez vous, fuyez les sources de pollution, etc.

Vous pouvez également adopter des stratégies de stimulation de votre système immunitaire, car vu le nombre d’attaques que subit notre organisme au quotidien, un petit coup de boost n’est pas superflu. Pour cela, voici quelques plantes particulièrement recommandées ;

  • l’échinacée
  • le ginseng
  • l’éleuthérocoque

ou encore quelques algues ;

  • la chlorella
  • la spiruline

Et la liste est loin d’être exhaustive.

Personnellement, je ne suis pas très adepte de plantes que l’on doit aller chercher au bout du monde ou qui dépendent d’un circuit de distribution commercial. Je préfère l’approche autonome et pouvoir aller chercher mes propres  plantes dans leur biotope naturel.  

Dans mon prochain atelier, je vous présente les différentes plantes locales qui seront vos meilleures amies de cet hiver.

Soigner les maux d'hiver avec des plantes médicinales

Au delà de la stimulation de votre système immunitaire, il faut apprendre à aider vos défenses quand elles sont attaquées. De nombreuses plantes ont des propriétés antivirales, anti-inflammatoires, adoucissantes, antitussives, etc. De quoi accompagner vos rhumes, grippes, toux ou maux de gorge divers et variés.

 

Plusieurs formes galéniques peuvent être utilisées au quotidien, je conseille la tisane bien sûr, mais également les sirops médicinaux.

Je vous donne par exemple une idée de sirop contre la toux à base de fleurs de coquelicot, avec en plus un petit effet sédatif, idéal pour les vilaines toux irritatives chez les enfants.

 

A l’occasion de mon atelier, je vous donnerai mes conseils de cueillette, et nous concocterons ensemble un précieux breuvage hivernal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.